Ayiti chérie, Ayiti exquise!

Par Eunice Lévesque
Révisé par Nicoleta Stoodley 

thumb_IMG_1071_1024

Ayiti. Ayiti, perle des Antilles. Ayiti, celle des Nèg’ Marrons, de Boukman, de Toussaint Louverture, de Dessalines, l’Ayiti de son peuple, fier, résilient et riche. C’est cette Ayiti qui a été mise en valeur jeudi dernier lors de la deuxième édition de l’événement bénéfice annuel Au goût du monde organisé par l’organisme de coopération internationale, SUCO.

Un objectif et non pas le moindre

Ayant pour objectif d’amasser des fonds qui aideront à accroître l’autonomisation économique et la sécurité alimentaire des femmes haïtiennes, ce souper bénéfice avait une importance toute particulière. Grâce à cet événement, plus de 37 000$ ont été récoltés afin d’appuyer un programme de formation en commercialisation pour que des agricultrices puissent nourrir leur familles et faire avancer leur autonomie financière. On le sait tous, lorsqu’on aide une femme, on aide sa communauté en entier.

Donc, pour résumer, être invitée à une soirée pour découvrir la richesse de la première nation noire libre tout en étant socialement engagée? Comment dire non ?!

Place à Haïti !

Bon, avant d’aller plus loin, il faut mettre quelque chose au clair. Il y a deux choses que j’aime dans la vie : voyager et manger. Eh bien jeudi, j’ai été servie ! C’est par les papilles que les chefs Hans Chavannes et Kenny Pélissier du restaurant Casserole Kréole qui a pignon sur rue dans le quartier Villeray à Montréal, ont fait voyager les 200 convives que nous étions au cœur même de la culture haïtienne. Accras, riz djon djon et cabrit, ont fait partie du menu offert et ont délectés plus d’un. De faire passer la tradition haïtienne par la nourriture, c’est l’une des motivations premières de ces talentueux chefs qui souhaitent percer à l’international. « Je suis fier de m’associer à SUCO, car au-delà de ma passion, je crois fermement que la cuisine rassemble les gens et permet de donner vie aux savoirs locaux et de s’ouvrir au monde. Partager un repas entre amis, découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs me semble un bon moyen de faire tomber les barrières culturelles, de changer les habitudes et de rassembler les gens autour d’une même cause », a souligné M. Chavannes.

thumb_IMG_1217_1024

Haïti, par tous les sens

Notre découverte d’Haïti ne s’est pas arrêtée là, tous nos sens ont été mis en éveil grâces aux différentes animations qui ont assuré l’ambiance de la soirée. Chants folkloriques du groupe de musique et tambourineurs Rara Soley, danses traditionnelles de la troupe de danse Ekspresyon, DJ Keithy Ladyspecialk aux platines et même humour de l’humoriste, auteur et comédien Richardson Zéphir, tous ont contribué à nous immerger dans la richesse d’Haïti et dans son histoire aux racines africaines. Nous avons aussi fait la connaissance de Marianne Lefebvre , auteure,  conférencière et surtout passionnée de nutrition internationale. Animé par la multi talentueuse Dorothy Alexandre, présidente du Conseil des Montréalaises (pour ne dire que cela), l’événement a été un enchainement successif d’hommages à la culture haïtienne.

Parce que l’union fait la force et parce que le peuple haïtien gagne tellement à être connu, cette soirée bénéfice a été une expérience remplie de goût, de découvertes et de rencontres exquises !

thumb_IMG_1224_1024

Un mot de notre fondatrice, Rose Napoléon

En tant que diplômée de l’ITHQ (Je ne suis plus cuisinière certes), mais je ne peux qu’exprimer ma fierté de voir des chefs Haïtiens,  nous offrir un voyage culinaire en Haïti. À travers leurs plats, ils ont réussi à nous faire comprendre qui est le peuple haïtien : Généreux et riche.

Merci à SUCO et  Mélissa Cabana  pour la formidable organisation de l’événement au goût du monde. Nous avons eu un plaisir fou à déguster les délicieux plats ainsi que rencontrer de nouvelles personnes voulant elles aussi, contribuer à un monde meilleur. Nous avons besoin de plus de gestes concrets comme ceux que fait SUCO  dans notre société. Nous vous invitons à donner généreusement à cette organisation. Grâce à vos dons, plus de femmes  pourrons trouver l’autonomie dans l’agriculture. 


À propos de SUCO

SUCO est un organisme de coopération internationale fondé en 1961. Il réalise des projets de développement durable visant à renforcer l’autonomie des personnes, des organisations et des collectivités dans sept pays : Burkina Faso, Haïti, Honduras, Mali, Nicaragua, Pérou et Sénégal. L’expertise de SUCO se situe principalement dans les domaines de l’agriculture durable, du développement local, de la mobilisation citoyenne et de l’entrepreneuriat rural. http://suco.org/

 Toutes les photos de l’événement

This slideshow requires JavaScript.

 

Advertisements

Leave a Reply